Ville de Torino - Torinoplus – Sport

Sport

Devant le Parlement Européen, le 7 novembre 2012, Turin a reçu l’investiture officielle de Capital Européenne du Sport 2015, titre vivement voulu par tout le monde sportif turinois et qui récompense sa tradition.

Torino est la ville de la Juventus, du Torino FC, des Jeux Olympiques. Celle d’une foule de rendez-vous sportifs internationaux, de l’escrime au golf en passant par le basket et l’athlétisme.

L’histoire du sport turinois est une histoire de records : c'est en 1844 que naît la première société de gymnastique en Italie, la Reale Ginnastica; en 1863, naît le Club Alpino Italiano, en 1879, le Club Scherma Torino (club d'escrime de Torino); en 1889 le très ancien Cerea et de nombreuses autres sociétés donnent le jour à la première Federazione di Canottaggio (fédération de canotage) ; enfin c’est en 1909 qu’est fondé le premier Club de Ski. Un an après l’Unione Podistica Torinese (Union des coureurs et marcheurs turinoise) puis italienne.

Cependant, le véritable protagoniste de la fin du siècle est le jeu qui conquerra la nation toute entière : le football. En 1897, sur un banc du corso Vittorio Emanuele II, un groupe d’élèves du lycée classique Massimo d’Azeglio donnent le jour au Sport Club Juventus. En 1906, tiré d’une côte de l’équipe noire et blanche naît le Football Club Torino, dans la brasserie Voigt située via Pietro Micca, l’actuel Bar Norman. «Juve» et «Toro», «bianconeri» et «granata», deux âmes et deux façons différentes de vivre le foot et ses émotions. Deux équipes qui ont su faire vibrer les cœurs de Torino et offrir des souvenirs inoubliables: des succès de la Grande Torino du capitaine Valentino Mazzola et Bacilupo, aux records de la Juventus obtenus grâce au talent des champions du passé et du présent: de Charles à Sivori, de Boniperti à Platini, de Vialli à Del Piero. Les records ne sont pas terminés: en 1959 naissent les Universiadi (Universiades) d’été, suivies en 66 par celles d’hiver, une manifestation qui revient à Torino en 2007. Et encore : en 1985, l’aventure italienne de l’alpinisme sportif commence tandis qu'au cours des années quatre-vingt dix deux grands événements renouent avec le haut niveau international, le Turin Marathon et le Meeting Internazionale di Atletica Leggera (Meeting international d'athlétisme léger), rebaptisé ensuite Memorial Primo Nebbiolo.

Aujourd’hui, après les XXe Jeux Olympiques d’Hiver de 2006 et l’Universiade d’hiver de 2007, la tradition perdure avec le Championnat d’Europe de Short Track, le Championnat d’Europe d’athlétisme léger indoor, les Finales de basket de la ULEB CUP, les Jeux mondiaux de l’air en 2009 et le Championnat du monde de patinage artistique en 2010.

A novembre 2012, auprès du Stade Olympique, a été inauguré Torino Olympic Stadium Museum & Tour qui recueillit plus de 3.000 reliques des Championnats internationaux de toutes les disciplines sportives.